Grandeur Nature 21-23 juillet 2017 château de Vermette 79300 La Chapelle Gaudin nouveau forum http://forum.lesjeuxdelagehenne.org
 
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion
Nous vous invitons à vous inscrire sur le NOUVEAU FORUM de l'association

Partagez | 
 

 [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Lord Vodrebka

avatar

Messages : 3519
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 35
Localisation : Angers

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Mer 15 Jan 2014 - 22:40

Don Cortisone a écrit:
Lord j' ai une petite question.

Voulant avoir un rôle important dans ma faction, je ne sais pas si tu te rappelles mes objectifs proposés, dois je changer ma fiche de perso car j' ai pris le bourgeois (tu m' avais dit qu' à MANDO les bourgeois avaient l' équivalent du NOBLE) ?

Non, on ne va pas refaire les règles maintenant surtout sur un sujet aussi sensible. On peut apporter des aménagements mais les règles resteront les mêmes dans l'ensemble si modification il doit y avoir.

Concernant ce point précis, le nom des classes et ce à quoi elles correspondent, il s'agit uniquement de modifier leur nom, la règle reste la même mais en modifiant le nom on espère éviter que des joueurs se brident eux-mêmes dans leurs attentes de rp.


Le fait d'être chef de délégation nécessite le statut noble, que l'on va surement renommer "gens de pouvoir" mais donc j'indique bien que cette contrainte ne vaut que pour le chef de délégation. A ce qu il me semble tu ne comptais pas être le chef de la délégation de Mando mais un membre des cinq familles. Et là le statut bourgeois convient tout à fait. J'ajoute que rien n empêche un bourgeois de devenir au cours du gn chef de délégation, les circonstances, une abdication en la faveur d'un autre personnage, un coup d'état etc..


Il faut bien voir que ces noms, roturiers, bourgeois, noble ou bien "gens de guerre", de "savoir" ou de "pouvoir", ne sont que des indications pour le rp. Nous ne voulons pas en faire des contraintes. Il n'y a que dans le cadre des chefs de délégation que j'impose une contrainte car un prince est censé être instruit et savoir manier les armes et non pas n'être que l'un ou que l'autre, même chez les barbares où pourtant la force fait loi.

Mais après quand un joueur vient me voir pour discuter de son perso il se rend bien compte que je fais mon maximum pour essayer de répondre à ses attentes. Un joueur d'un perso "roturier" qui veut jouer le conseiller d'un roi, ma foi je dirai qu'il est membre de la petite noblesse. Voilà. Alors qu'un "bourgeois" qui veut avoir une histoire d'aventurier de l'ombre et bien j'en ferai seulement un enfant des rues, ou le fils d'une ancienne et riche famille qui a du se débrouiller seul après la chute de celle-ci.

Le background du joueur est là pour permettre d'allier la fiche personnage aux aspirations du joueur.

Ne considérez pas ces noms comme des contraintes mais comme des indications.


Concernant le nombre de membres de la délégation de Mando tu peux le voir soit en regardant les membres du groupe sur le forum soit en regardant qui intervient dans le forum privé soit en me demandant. Pour le moment tu es seul effectivement mais je ne désespère pas de voir d'autres inscrits te rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Etele Takeda

avatar

Faction : Hoshitsuki
Messages : 490
Date d'inscription : 05/01/2014
Age : 51
Localisation : Isolée dans un temple secret

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Jeu 16 Jan 2014 - 11:33

Harmoos a écrit:
Voila donc je voit pas ou est le le problème, une guerrière comme Mulan peu très bien être dans "gens de savoir" avec un bon bg Smile

Même si je trouve qu'elle est plus guerrière que savante dans le film :p

Yoda par contre même si il touche sa bille au sabre, il reste un "gens de savoir"

Pour Mulan je ne sais pas, c'est quand même par ruse qu'elle gagne.

Mais comme je crois que c'est dit, tout ces points de compétence sont en fait une trame sous jacente qui ne change en rien la manière dont on joue le personnage.

Assis autour d'une table pour un JDR les points et compétence sont importants, sur un GN il n'y a pas de lancé de dé ( a part pour hypnose) et finalement c'est surtout le caractère du personnage qui ressort au final.
Revenir en haut Aller en bas
Lord Vodrebka

avatar

Messages : 3519
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 35
Localisation : Angers

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Jeu 16 Jan 2014 - 11:43

Absolument
Revenir en haut Aller en bas
zerathule



Messages : 245
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Ven 16 Mai 2014 - 23:18

J'ai trois questions sur les règles (et en fait sur la sécurité) :
- Aucune mention des coups de bouclier ... je suppose que c'est interdit Smile ? (mais parfois c'est bien de le préciser)
- Aucune mention sur les coups d'estoc ... pareil interdit ? (ça fait très très mal et peu d'armes sont prévues pour en porter)
- Il est dit qu'il est conseillé d'utiliser des armes en mousse recouverte de latex ... on est d'accord que c'est pas juste un conseil ? Smile pareil, possible de préciser que l'âme doit être en carbone/fibre de verre (ou au pire PVC) ? (j'ai vu des armes avec une barre à mine à l'intérieur ... pour de vrai ...)
Revenir en haut Aller en bas
eriamelo

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 22/11/2013
Age : 45
Localisation : région parisienne

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Sam 17 Mai 2014 - 5:18

- Aucune mention des coups de bouclier ... je suppose que c'est interdit Smile ? (mais parfois c'est bien de le préciser)
Il est interdit de porter un coup ou de charger avec un bouclier.livret des règles page 20 règles de combat par contre oublie de le rappeler dans les règles de sécurité
- Aucune mention sur les coups d'estoc ... pareil interdit ? (ça fait très très mal et peu d'armes sont prévues pour en porter)
Cependant tout coup porte volontairement a la tette, au cou ( sauf assassinat ), aux parties génitales, a l’intérieur des jambes ainsi que tout coup porte d'estoc ( pointe de l'arme ) et tout coup porte trop violemment non seulement ne comptent pas mais font perdre le combat a celui qui les a donnes. dans la page règle de combat livret de règle page 20 par contre oublie de le rappeler dans les règles de sécurité
- Il est dit qu'il est conseillé d'utiliser des armes en mousse recouverte de latex ... on est d'accord que c'est pas juste un conseil ? Smile pareil, possible de préciser que l'âme doit être en carbone/fibre de verre (ou au pire PVC) ? (j'ai vu des armes avec une barre à mine à l'intérieur ... pour de vrai ...)
Il est très difficile de faire une liste de matériaux utilisables ou non personnellement je ne connais pas tout les type de matériaux qui existent et certains matériaux peuvent être détourné pour une bonne utilisation en GN (par ex le plastazote qui sert aux pédicure pour fabriquer des semelles orthopédique fait un matériau tout à fait soft pour fabriquer des armes de GN certains polystyrène peuvent également faire l'affaire).
Si on autorisait que les armes en mousses et latex on peu brider l'imagination (par ex doit on interdire l'utilisation d'un autre film protecteur que le latex (exit certains vernis, adhésifs métallisés.. de plus je rencontre dans mon exercice professionnel de plus en plus de personnes allergiques au latex doit on interdire le latex ) idem si on n'autorise que la mousse (exit plastazote, liège, film bulles ...). Il est évident que les armes ne doivent pas avoir une âme en matériau non souple (bien sur que les tiges métalliques sont interdites).


PS : mes réponses ne sont pas officielles je suis juste le gars qui a compilé les règles et y est ajouté certains commentaires et précisions (par contre mon livret à été validé par les orgas).
Je vois que j'ai oublié de recopier certaines règles de combat (coup d'estoc et coup de bouclier) dans les règles de sécurité. Si vous voyez d'autres choses n'hésitez pas à le dire afin d'améliorer le livret.
D'autre part à priori une feuille de route devra être réalisée prochainement il est tout à fait possible d'y intégrer des consignes de sécurités avec les précisions et oublis ajoutés.

PS2 :  toute personne allergique au latex doit absolument prévenir les orgas afin qu'on prévienne tout les participant au GN qu'il faut absolument ne pas pas combattre avec la personne concernée.
J'ai eu dans le cadre de mon exercice professionnel des personnes très allergiques au latex et le contact avec celui-ci ayant entraîné la nécessité de passage de plusieurs heures en service de réanimation  si on pouvait éviter cela je ne suis pas contre (de la part d'un des membres de l'équipe rouge).
Dans le cadre d'un GN j'ai rencontré une personne allergique au latex comme l'organisation avait été prévenue cette personne a  été présentée à tous et personne ne l'a attaquée et cela c'est très bien passé. Bien évidemment à la personne concernée le soins de ne pas faire d'actes qui pourrait entraîné la volonté à d'autres joueurs d'avoir à combattre avec elle. (en résumé si tu est allergique au latex  ne va pas faire de saloperie qui ferait que d'autres joueurs aient envie de te tuer)


Dernière édition par eriamelo le Sam 17 Mai 2014 - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
zerathule



Messages : 245
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Sam 17 Mai 2014 - 11:14

J'ai fait je ne sais combien de GNs et je n'ai jamais vu quelqu'un faire un choc anaphylactique du au simple contact avec du latex ... mais effectivement, ce genre de choses doivent être signalées en début de jeu, c'est le minimum Smile

Merci en tous cas, j'ai vu effectivement que c'était des consignes indiquées plus haut Smile
Etant donné qu'il me semble qu'on a pas mal de joueurs débutants, c'est je pense pas un mal de répéter Smile (un coup de barre à mine entouré de mousse dans la tête, ça fait mal pour de vrai ...)
Revenir en haut Aller en bas
eriamelo

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 22/11/2013
Age : 45
Localisation : région parisienne

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Sam 17 Mai 2014 - 11:30

Je ne l'ai jamais vu en jeu mais l'ai vu à la pose d'un garrot lors d'une prise de sang (temps de contact certes plus long que l'impact d'arme mais relativement cours quand même). L'autre cas de choc que j'ai a été avec un contact prolongé (plus d'une heure).

Par contre ce qui est le plus souvent le cas c'est des réactions cutanées avec démangeaisons.
Revenir en haut Aller en bas
zerathule



Messages : 245
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Sam 17 Mai 2014 - 12:02

Je vois que j'ai raté un débat sur le forum, concernant la mort.
A part dans les "vieux" GNs, ceux qui se déroulaient ya plus de 15 ans, j'ai rarement vu des GNs ou la mort n'était pas définitive, avec parfois, des possibilités très limité de résurrection.

La mort de son personnage, est dans la plupart des cas, la conséquence logique de nos actes. Il arrive en effet que parfois des joueurs tuent pour un oui ou un non, mais au final c'est rare, et c'est parcequ'il n'ont pas été bien briefés.
Le problème quand la mort n'est pas un absolu, c'est que nos actes perdent de leurs conséquences, et que ça limite fortement nos options.
On va prendre quelques exemples :
Je suis Iznogoud, et je veux être Calife à la place du Calife. Après moult manoeuvres, j'arrive à assassiner le Calife, et me retrouve en position de prendre sa place. Mais là surprise, il n'est pas mort, il est revenu à la vie. Là le Calife, furieux, me fait arrêter et me condamne, à Mort !
Je me fais exécuter, mais haha, je ne suis en fait pas mort non plus, je reviens.
Que va t'il se passer alors ?

Je ne dis pas qu'il doit y avoir des personnages avec de tels objectifs, mais clairement, si la mort n'est pas une possibilité (parceque le rituel, ou les 4 morts, c'est quand même beaucoup ...) ça limite finalement la résolution de certains conflits ...
Le fait qu'il y ai des combattants, c'est soit pour protéger, soit pour tuer. Mais in fine, si il y a peu de chances de tuer ou de mourir, ça offre peu d'enjeux aux combats.

Quelqu'un à mentionné le coup d'un joueur "s'amusant" à tuer quelqu'un pour "le plaisir".
Sur un jeu, j'ai vu la situation suivante : un joueur incarne un mage puissant, genre le gandalf du monde dans ce jeu. Un autre, joue un assassin, infiltré, qui voue sa vie à combattre ce que défend ce mage. Le mage se révèle, l'assassin lui va faire alliance avec des soudards, intéressés par l'argent. Ces mercenaires crée une diversion, pendant que l'assassin élimine le mage, et fait semblant d'être intéressé par ses possessions, comme les mercenaires.
Le joueur, qui joue le mage, mort, est dégouté, et furieux après l'assassin, l'insulte en disant que c'est n'importe quoi de tuer quelqu'un pour deux sous. L'assassin ne dit rien, car les mercenaires ne connaissent pas ses vrais motivations. (au final, les orgas expliqueront l'affaire au joueur qui est mort)
En bref, ne pas préjuger des motivations des autres joueurs.
Il y a des garde fous pour limiter les morts sur un GN : les compétences style assassinat ou achever sont très limitées, en nombre d'utilisation par exemple, mais surtout par rapport au nombre de joueurs ayant la compétence.
Mais surtout, c'est une question d'éducation des joueurs : si ils sont bien cadrés, les débordements sont rares.

J'ai vu des jeux se terminer en mode survival horror, ou tout le monde était ranimé par les méchants ... et à la fin il n'y a eu que 8 survivants sur 100 ... c'était génial comme jeu.

Un joueur qui perd son perso, peu en prendre un nouveau non ?
Pourquoi briser le role play en donnant des "vies" aux joueurs ?

Voilà ma contribution sur le sujet, après la bataille Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lord Vodrebka

avatar

Messages : 3519
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 35
Localisation : Angers

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Sam 17 Mai 2014 - 13:25

La feuille de route viendra après les fiches persos, toute aide étant la bienvenue pour gagner du temps dessus.

Merci pour tes réponses eriamelo, elles sont claires et je les approuve toutes.

_________________
Je vous demande pardon. 
Je vous demande pardon.
J'implore votre bonne grâce.
Pardon madame la châtelaine.
Revenir en haut Aller en bas
Lord Vodrebka

avatar

Messages : 3519
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 35
Localisation : Angers

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Sam 17 Mai 2014 - 13:41

Contribution arrivant hélas trop tard. Mais nous pouvons revoir cela pour le prochain GN.

Concrètement quand la décision a été prise, l'équipe orga c'est soumise à la volonté de la majorité qui s'exprime, on fait rarement confiance à la majorité silencieuse.

Or si au début nous avions mis dans les règles que les morts définitives étaient plus simples à conclure, plusieurs joueurs nous on fait part de leur inquiétude d'être "dégoutés" si dès le vendredi soir ils sont assassinés, ou meurent au combat.

Nous avons été à l'écoute de cette attente, et faute d'opinion contraire nous avons tranché en faveur de plus de "gentillesse", sans pour autant créer un monde de bisounours.

On peut certes mourir trois fois, avant que la dernière mort ne soit la définitive. On aurait put réduire ce nombre à deux, plutôt que trois, mais il faut voir qu'à chaque fois le joueur perd beaucoup de temps (trajet jusqu'au camp orga, pause de 10-20 ou 30 minutes, recherche d'un prêtre de son dieu, récupération des pvs à moins de soins).

Il perd du temps, et le prêtre qui l'a ressuscité perd des soins à moins de laisser le personnage au ras des pâquerettes niveau pv. Je rappelle qu'on a un stock de sorts au départ et qu'il ne bouge pas, on ne récupère pas de sorts en GN.

Donc, faire des morts, c'est réduire le potentiel de soins d'une équipe. A partir du moment où certaines équipes ont cette donnée en tête, quand conflit il y a, je pense que les cibles vont vite revenir au QG orga.

Deplus on voulait donner une vraie utilité aux assassins. Seuls eux peuvent faire une mort définitive (à partir du samedi après-midi, dès midi une en fait). Cela nécessite certes un rituel, et là aussi on aurait put réduire la difficulté en évitant le rituel.


Honnêtement à un mois et demi du GN je n'aime pas modifier les règles, mais si vraiment vous le souhaitez et que vous amenez du monde ici dans votre sens, alors on le fera. Mais ce sera réglé au 1er juin. Je souhaite qu'au 1er juin, les règles soient définitivement, définitives.


En sommes, ma proposition (vous pouvez faire les vôtres hein, n'ayez pas peur ^^ ) :

2 morts au lieu de 3, avant la dernière et définitive.

Assassinat menant à mort définitive, possible, avec seulement médaillon de protection divine sacrifié mais ne nécessitant plus la présence de 5 personnes au total. Précision assassinat possible à partir de midi une, samedi après-midi pouvant paraître trop vague.

_________________
Je vous demande pardon. 
Je vous demande pardon.
J'implore votre bonne grâce.
Pardon madame la châtelaine.
Revenir en haut Aller en bas
Sharkk/Antoine

avatar

Faction : Royaume D'Altérack , Terres de L'Empereur
Messages : 415
Date d'inscription : 18/03/2014
Age : 33
Localisation : Blois

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Sam 17 Mai 2014 - 14:11

Mon avis personnel

Les trois morts me dérange pas comme signalé ça pénalise quand même vachement (en temps pour le mort , en temps pour le pretre etc etc ..)

Le rituel d'assasinat a partir de samedi midi est bien par contre je suis sceptique sur le fait qu'il faille 5 personne .
Les assassinat se font et s'organise en petit comité si ce n'est en solitaire ^^
Revenir en haut Aller en bas
zerathule



Messages : 245
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Sam 17 Mai 2014 - 19:12

Désolé d'avoir rouvert un débat clos :'(
Je voulais juste donner quelques pistes de réflexion ...
Par expérience, je sais que c'est frustant de mourir, pendant toute une période, je n'ai pas fini en vie un GN. Mais pour autant, la mort c'est ce qui fait qu'on a des montées d'adrénaline, qu'on va essayer de protéger les personnages "faibles" de nos délégations, et si au final, c'est pas si grave, (1 heure d'attente, c'est faible par rapport aux temps morts sur beaucoup de GNs) on perd ce stress à se retrouver dans des situations dangereuses (combat, rencontre avec ses ennemis, roder dans des endroits sombres) et les actions d'héroïsmes perdent de leur saveur.
Pour résumer, la vie n'aurai pas autant de saveur si il n'y avait pas la mort, il en va de même en GN : nos actions, succès et échecs, ont d'autant plus d'impact quand on sait qu'on risque sa vie (de GN hein Smile )
Je pense que quel que soit le système que tu met en place, l'important c'est de garder à l'esprit le roleplay.

Une éxecution publique, dans un cadre "légal" implique que quiconque s'amuserai à ressuciter la victime de l'éxecution serai complice du crime commis à l'origine.
C'est déjà un élément à prendre en considération.
Un roi qui se fait assassiner, pourrai se retouver mort sans résurrection si c'était une ordure sans nom, ou au final un hérétique.

Je pense que tu devrais d'ailleurs inverser la formulation : tu n'as pas 3 vies (la troisième mort est définitive) mais tu peux être ressuciter 2 fois au maximum.
Il n'y a pas de changement de règle, mais un changement d'état d'esprit. Avec la règle telle que formulée (et avec les précisions sur la possibilité d'avoir un PNJ pour le faire etc ...) ça donne le sentiment qu'on a tous X vies ...
Enfin, la résurrection devrai elle impliquer X personnes au minimum, ou bien couter par exemple des sorts au prêtre qui officie si il le fait seul.
La limitation du fait que seul un prêtre de son culte peut réssuciter un personnage, est à mon avis à faire sauter : les adeptes des anciens dieux sont souvent polythéistes si j'ai bien compris, même si ils ont un "favori".
Ca évite que vous deviez par exemple faire venir un pnj en drow pour faire un prêtre de leur culte pour les ressuciter, hors de toute logique role play.
Le problème c'est que les mages ou les druides, n'auront aucun culte pour les ressusciter.

Si un joueur meurt, et que personne ne veut le ressusciter, alors c'est qu'il aura trop déconné Smile
De plus, dans le cas d'un personnage public qui mourrai, ceux qui voudraient le ressusciter, pourraient subir le même sort ...

Je vais jouer dans le groupe des Elfes, notre situation ne sera pas évidente, et si on a les adeptes de l'unique qui nous éradiquent, ça serai stupide qu'on revienne comme ça ...
Si personne ne veut nous ressusciter, tant pis pour nous, on avait qu'a se faire de meilleurs alliés.

Le meurtre et l'achèvement c'est un autre problème.
Comme j'ai dit plus haut, ce sont des compétences qu'il vaut mieux limiter, mais vu qu'on est à 1 mois et demi du GN, il faut pas commencer à virer les compétences des joueurs Smile
Par contre, tu peux très bien différencier les "tueurs" des "assassins. En gros différencier ceux qui ont l'habitude de tuer, de ceux dont c'est la "fonction". En bref différencier le mercenaire qui achève ou tranche la gorge de ses victimes, de la main noire du duc de mes genoux.
A partir de là, deux solutions :
- Tu donne 1 ou plus "médaillions" qui permettent de tuer définitivement quelqu'un, sans possibilité de résurrection a ceux sont c'est la fonction de devoir parfois tuer quelqu'un. Tu limites le nombre sur le jeu, et ça t'assure que tu n'auras pas une hécatombe.

- Tu distingue simplement le meurtre d'un assassinat prémédité. En gros, le tueur viens voir les orgas, et leur dit "je vais tuer untel pour telle et telle raisons". L'orga pour discuter avec le joueur, pour lui faire réfléchir aux conséquences de son acte (politique entre autres) et peut être que le joueur changera d'avis. une fois que le meurtre (ou l'éxecution qui pourrai suivre la même logique) est "validée" il a plus qu'a aller tuer sa cible, peut être dans une limite de temps imparti ?

Le soudard qui tue, pour dépouiller sa victime, par colère ou jeu etc ... il va pas se préoccuper de la possibilité que sa victime soit ressuscité.

Je souhaite juste soulever les conséquences roleplay, de tel ou tel choix.

Donc pour récapituler mes "propositions" :
- Inverser le concept de mort et résurrection (la mort c'est la norme, la résurrection c'est l'exception)
- Qu'il y ai minimum X personnes pour une résurrection
- Que les prêtres peuvent ressusciter n'importe qui, pas que ceux qui sont de leur culte.
- Différencier le meurtre d'opportunité de l'assassinat prémédité.

A mon avis, tu n'as pas vraiment à changer les règles, juste la philosophie et la manière de l'appliquer. L'important c'est que ça reste cohérent, roleplay, et que les gens prennent du plaisir de jeu Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lord Vodrebka

avatar

Messages : 3519
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 35
Localisation : Angers

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Sam 17 Mai 2014 - 20:37

- Inverser le concept de mort et résurrection (la mort c'est la norme, la résurrection c'est l'exception)

Inverser les termes c'est pas gênant. On peut indiquer qu'on ne peut ressusciter que deux fois, pour moi ça passe.


- Qu'il y ai minimum X personnes pour une résurrection

Possible mais pas trop de monde. Le prêtre et une personne qui l'assiste. Certaines délégations ont très peu de monde et donc ce n'est pas évident d'organiser un comité.

- Que les prêtres peuvent ressusciter n'importe qui, pas que ceux qui sont de leur culte.

Cela par contre c'est impossible pour une question de scénario. La foi compte énormément, elle a une véritable raison d'être. Croire en un dieu ce n'est pas juste choisir une équipe de foot, ici ça a une réelle conséquence.

Alors, je fais simple ceux qui ne précisent je leur mets directement le dieu qui est associé à leur peuple lorsqu'ils viennent nous voir et qu'ils nous disent..."chuis mort"...S'il a pas précisé au moment de la création de sa fiche un autre dieu que celui de son peuple....on lui dira "va voir tel prêtre, de tel dieu" et il pourra pas nous dire à ce moment là..."ah oui mais non en fait mon perso il croit en bidule, le prêtre il est juste à coté à la taverne". Non...trop tard.




- Différencier le meurtre d'opportunité de l'assassinat prémédité.


Aux joueurs de faire la différence. De notre coté on avait prévu de ne diffuser qu'en nombre limité les médaillons de protection divine. En nombre très limité. Ce sont des objets rares, que seuls les plus puissants ont, même si certains circulent sur le marché noir.

Donc, comptez un médaillon par chef de délégation, 4-5 autres au marché noir...et vous avez le compte. Ce qui sur un effectif d'une centaine de joueurs, permet quand même d'en dézinguer proprement entre 15 et 17%....J'ai envie de dire c'est déjà pas mal. Ceci dit je doute que toutes les délégations sacrifient leur médaillon pour faire un assassinat....ou alors quelle bande de bourrins!

L'assassinat doit être mûrement réfléchi, on sacrifie un objet rare pour y arriver.

Donc oui les assassins n'auront pas directement un objet qui permet de le faire, ils devront soit en trouver un au marché noir, soit négocier avec leur chef de délégation. Ils peuvent les voler aussi.



_________________
Je vous demande pardon. 
Je vous demande pardon.
J'implore votre bonne grâce.
Pardon madame la châtelaine.
Revenir en haut Aller en bas
zerathule



Messages : 245
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Sam 17 Mai 2014 - 21:26

Cela par contre c'est impossible pour une question de scénario. La foi compte énormément, elle a une véritable raison d'être. Croire en un dieu ce n'est pas juste choisir une équipe de foot, ici ça a une réelle conséquence.

Alors, je fais simple ceux qui ne précisent je leur mets directement le dieu qui est associé à leur peuple lorsqu'ils viennent nous voir et qu'ils nous disent..."chuis mort"...S'il a pas précisé au moment de la création de sa fiche un autre dieu que celui de son peuple....on lui dira "va voir tel prêtre, de tel dieu" et il pourra pas nous dire à ce moment là..."ah oui mais non en fait mon perso il croit en bidule, le prêtre il est juste à coté à la taverne". Non...trop tard.


Quid des druides ? des mages humains qui ne sont pas tenus en odeur de sainteté par le culte de l'unique, mais qui ne sont sans doute pas non plus adeptes des anciens dieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Lord Vodrebka

avatar

Messages : 3519
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 35
Localisation : Angers

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Sam 17 Mai 2014 - 21:30

Ceux là seront avertis de leur devenir lors du GN mais ils pourront être ressuscités eux aussi qu'ils ne s'inquiètent pas.

_________________
Je vous demande pardon. 
Je vous demande pardon.
J'implore votre bonne grâce.
Pardon madame la châtelaine.
Revenir en haut Aller en bas
Etele Takeda

avatar

Faction : Hoshitsuki
Messages : 490
Date d'inscription : 05/01/2014
Age : 51
Localisation : Isolée dans un temple secret

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Sam 17 Mai 2014 - 23:14

En fait dans tous les jeu de rôle GN ou sur table que j'ai organisé, le but ultime que je n'ai jamais perdu de vue c'est que les joueurs sont là pour réaliser un rêve, c'est à dire plus modestement s'amuser.

Si c'est le KIF de quelqu'un de me tuer 3 fois dès samedi 14h30 jusqu'au samedi 18 h

il va bien se marrer en assassin  Laughing 

pas moi, ni l'équipe qui va passer son samedi après midi à me ressusciter.  Evil or Very Mad 

à partir de là, quelles que soient les règles, si la mort doit en faire partie, les règles doivent permettre :

1) D'utiliser le meurtre pour empêcher un personnage d'accomplir un objectif

2) Jamais d’empêcher un joueur de jouer,  et ce, jusqu'à la dernière minute du GN

Comment faire puisque cela semble contradictoire ?   scratch 

La durée de résurrection s'avère toujours bien suffisante pour gêner un joueur à accomplir ses objectifs, plus je meurt, plus je passe du temps à essayer de simplement revivre.

1 heure est une durée suffisante  study 

Dire qu'à la troisième mort je dois arrêter de jouer : on perd de vue l'objectif essentiel, je suis là pour jouer et non pour arrêter de jouer avant les autres

 Arrow  Et surtout Il y a d'autre moyen de bloquer un personnage que par le meurtre  Exclamation 

Le meurtre est simplement un acte diplomatique comme un autre

Il est très possible de concevoir un GN ou si je réalise une action (je me marrie) je bloque complétement les barbares qui voulait me marier à leur grand chef

Bref, la mort définitive du personnage est simplement un truc qu'on ajoute inutilement par soucis de réalisme inutile, et qui vous permet d'entendre d'un certain nombre de joueurs insatisfaits en fin de WE





En résumé pour moi

-Pas de limite de nombre de résurrection,

-1 h  pour revenir de la mort


Le fait de devoir inclure des rituels des trucs et des machins est bien mais sans importance.
Au final, je ne dois pas mettre plus de 1h30 h a ressusciter, même si je ne trouve pas les gonades sacrés du saint père, après c'est la démotivation complète
Donc il faut prévoir un retour automatique à la vie au bout de 1h30.


- Pas de possibilité d’assassiner 2 fois la même personne

- Pas de limite aux assassinats
Revenir en haut Aller en bas
Maëndel

avatar

Faction : Elfes (Ellerim)
Messages : 494
Date d'inscription : 13/11/2013
Age : 29
Localisation : Région Marseillaise

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Dim 18 Mai 2014 - 14:10

bon je viens m'imiscer dans le débat ayant été défenseur du "plusieurs vies".

Certes la mort unique (sous entendu une seule vie) fait monter l'adrénaline. Sauf que moi ca sera mon 4ème GN. Et sur les 3 premiers yen a pas eu un seul sans un assassin fou qui s'éclate a tuer tout ce qui passe. Après avoir passé un mois à préparer ma feuille, acheter mon costume, tailler ma bannière, etc. Mourir dès samedi après midi et finir comme PNJ lambda sans quête et avec tout un attirail inutile me dégouterait franchement, au point (je le dis directement) de probablement faire mes valises dès le samedi soir.

Pour éviter la situation d'Iznogoud, il suffit de dire qu'un perso ressucité perd automatiquement sa légitimié dans la noblesse ou autre, du fait qu'il n'est plus aussi "pur" que dans sa première vie. Ce qui ne l'empêchera pas de se venger, mais pas d'un simple claquement de doigts, il devra échaffauder un plan pour ca=> possibilité de rp plus compliqué :p

Ce n'est là que mon avis bien sûr mais je tenais à m'exprimer dessus^^
A l'instar d'un jdr papier, la mort plane tjrs certes. Les actions dangereuses doivent être pénalisantes, certes. Sauf que rien, absolument rien, neprotégère d'un assassin fou ou d'un barbare sanguinaire. Et si c'est le barbare ou l'assassin qui pourrira l'ambiance, ce seront ses victimes qui en patiront.

L'idée de plusieurs morts permet de pallier a ces abus. Certes cela revient à partir du principe qu'on ne fait pas confiance à tout le monde. Mais entre prendre des précautions et prendre le risque de voir une ambiance pourrie... Mon choix est vite fait Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ouvre-Boite (Revers)

avatar

Faction : Compagnie du cœur sombre
Messages : 176
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 23
Localisation : le Mans

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Dim 18 Mai 2014 - 15:41

Je suis assez d'accord avec Licina, mais le seul soucis avec ne pas pouvoir tuer un personnage deux fois au niveau de rp c'est que si tu l'a en face de toi et qu'il en veux à ta vie pour quelques raisons que ce soit, tu vas pas avoir le droit de le tuer ... Et là tu vas avoir l'air fin xD
Revenir en haut Aller en bas
Etele Takeda

avatar

Faction : Hoshitsuki
Messages : 490
Date d'inscription : 05/01/2014
Age : 51
Localisation : Isolée dans un temple secret

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Dim 18 Mai 2014 - 19:43

ne pas tuer le perso 2 fois se discute en effet

l'idée est d'éviter l'effet ping pong, je te tue- tu me tue -je te tue

mais non c'est pas perso voyons !

Bah, laissons notre MJ décider, on verra bien
Revenir en haut Aller en bas
zerathule



Messages : 245
Date d'inscription : 19/11/2013

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Dim 18 Mai 2014 - 23:03

L'idée que rien ne protège de l'assassin fou est fausse je pense.
J'ai fait entre 50 et 100 GN et à par une fois ou deux ou je suis mort dans des circonstances pas très fair play il y a toujours eu de bonnes raisons ...
1) ne jamais se ballader seul.
2) ne jamais laisser un inconnu dans son dos.
3) faire profil bas si on a pas les moyens de sa politique.
4) faire croire à ses ennemis qu'on est beaucoup plus fort qu'on y parrait
5) ne pas croire aux coïncidences
6) s'assurer que même morts nos objectifs sont remplis
7) avoir des amis, éliminer ses ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Maëndel

avatar

Faction : Elfes (Ellerim)
Messages : 494
Date d'inscription : 13/11/2013
Age : 29
Localisation : Région Marseillaise

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Lun 19 Mai 2014 - 0:53

1) ne jamais se ballader seul.<= admettons, quoique parfois très compliqué
2) ne jamais laisser un inconnu dans son dos.<= j'ai pas les yeux dans le dos et un assassin doué y arrive crois moi^^
3) faire profil bas si on a pas les moyens de sa politique.<= ok
4) faire croire à ses ennemis qu'on est beaucoup plus fort qu'on y parrait<= étant elfe c'est déjà cuit X)
5) ne pas croire aux coïncidences<= ok
6) s'assurer que même morts nos objectifs sont remplis<= euh ah? explique moi comment (voir ci dessous)
7) avoir des amis, éliminer ses ennemis.<= tout comme celui d'au dessus, une fois mort tu disparais, et tes amis ne savent ni ce qui t'es arrivé ni tes objectifs... donc bah
Revenir en haut Aller en bas
Chandelle

avatar

Faction : Compagnie du Coeur Sombre
Messages : 772
Date d'inscription : 06/05/2014
Age : 24
Localisation : Ici et ailleurs...

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Lun 19 Mai 2014 - 1:19

Je me permet d'ajouter mon grain de sel.

Dans le cas d'un assassin fou ou d'un barbare sanguinaire je pense que le mieux est de lui rendre coup pour coup. Je m'explique, il ne s'agit pas du plaisir de la tuer mais s'il s'en prend à un membre de ma délégation il devient une cible prioritaire.
Du coup ce genre d'individu devrait être vite neutralisé....vous avez déjà essayé de survivre avec plusieurs délégations complètes aux fesses vous ?^^
Revenir en haut Aller en bas
Sharkk/Antoine

avatar

Faction : Royaume D'Altérack , Terres de L'Empereur
Messages : 415
Date d'inscription : 18/03/2014
Age : 33
Localisation : Blois

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Lun 19 Mai 2014 - 3:04

Solution RP au problème

Nan mais en fait c'est une réunion diplomatique hein le premier qui s'amuse a trucider son prochain , sans le consentement de l'empereur sur les terres de ce derniers , on le renvoie chez lui.
Et si il est pas assez "important" on le fait par colis de 5 kilos car ça coute moins cher !!

Pis autant vous dire que le chef de la délégation de l’assassin , il a intérêt a être coopératif car sinon ça pourrait lui couter cher.
Bref chacun fait comme il veut mais dans une délégation , les actions d'un membre engage le groupe et donc le responsable du groupe , sauf justification valable , trinquera aussi.



Revenir en haut Aller en bas
Lord Vodrebka

avatar

Messages : 3519
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 35
Localisation : Angers

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Lun 19 Mai 2014 - 4:15

En ce qui concerne mon expérience, tous les gns auxquels j'ai participé n'accordaient qu'une vie aux personnages, en tous les cas dans les règles. Pour ma part, hormis à mes débuts, j'ai toujours joué des personnages ayant un certain statut, n'étant guère doué au combat et ayant l'esprit trop retort pour rester tranquillement dans mon coin à jouer le gentil bisounours. 

Je faisais donc office de chef de délégation ou de membre important. Mon point de vue est que c'est un statut qui s'assume. On en accepte les avantages et les risques.

Je me suis personnellement trouvé dans la position d'un chef de délégation à un troisième opus. Durant les deux premiers j'avais réussi à faire de mon pays le plus puissant, militairement, du monde. Aussi puissant que mes trois voisins réunis. Arrive donc ce troisième opus...et là c'est le drame.
Campement en pleine plaine, en plein soleil (été de canicule) un seul chemin d'accès qui passe par le camp de nos ennemis les plus virulents, des barbares peu enclins à la diplomatie.

J'ai passé le GN enfermé au château sur le chemin de ronde, bouffant des casses-croûtes, et rechignant à descendre de ma cachette, à la vue de tous, à l'heure du repas, malgré l'insistance des orgas.

Pourquoi? parce que je savais que si on me repérait j'y passais. Et les orgas faisaient tout pour que ça arrive, histoire de rééquilibrer leur jeu. Je savais que je n'avais qu'une vie, et j'assumais ma position.

A la fin les orgas ont sorti un sort qui n'était pas dans les règles pour que les barbares me trouvent et me butent.

Fin de l'épisode.

Je n'en ai nullement voulut aux barbares, en revanche cette équipe d'organisation devrait à mon sens revoir ses méthodes de rééquilibrage quand une nation devient trop puissante à son goût.


On agît, on fait interagir son personnage, cela a des conséquences, et on doit l'accepter.


Cependant je n'ai joué la petite piétaille qui elle n'a aucune raison de subir un assassinat, alors que de mon coté il m'est arrivé de faire assassiner, telle ou telle personne gênante, grâce à des mercenaires.....quand elle quittait la zone hors-jeu en sortant des toilettes.

Et je peux comprendre que cela puisse susciter un certain agacement, que l'on joue quelqu'un d'important ou non.





Pour palier à ses assassinats et exécutions sommaires, surtout celles uniquement motivées par la bêtise humaine du 'il fait chaud, on veut s'amuser, tiens si on allait buter un perso..." attitude qui me répugne moi aussi, mais contre laquelle je prenais mes précautions, nous avons mis en place un système de morts successives ou contraignantes.



Buter quelqu'un pour le plaisir, c'est le risque de le voir revenir, parce qu'une mort n'est pas définitive...à la base.
Même si la cible est censée ne plus se rappeler de ce qui s'est passé, on le sait tous, il y en aura qui joueront le jeu, d'autres non. Et souvent, c'est vis à vis de ceux qui ne jouent pas le jeu, que le jeu n'est pas joué. "tu m'as buté pour le plaisir, ah bah tiens mes potes se souviennent d'un truc et on va se venger'. "tu m'as buté de manière réglo après un combat, ok j'accepte".

Buter quelqu'un par intérêt, c'est contraignant : sacrifice d'un objet rare. tellement rare que ça ne peut se faire que soit grâce au concours du chef de délégation, soit grâce à un objet qu'on a acheté au marché noir.

Cette mort définitive qui ne passe pas par les étapes successives de résurrection n'est pas aisée à ... "donner", et donc là encore on limite le bourrinage.




Deplus on est pas là pour faire du mass-larp; nous taper, nous captur-the-flag, nous savoir être équipe, vous équipe pas nous, nous taper vous.
Non, c'est une rencontre internationale, en terre impériale. Les délégations peuvent s'attendre à ce que l'Empire fasse le nécessaire pour leur sécurité, et demander des comptes si ce n'est pas le cas.




Je rappelle les règles actuelles quand on meurt.
1 - aller au camp orga
2 - y patienter
3 - chercher un prêtre de son dieu

Assassinat définitif sacrifice d'un médaillon + 5 personnes


Tout cela est contraignant pour la cible qui est morte.


Et celles vers lesquelles on s'achemine

1 - aller au camp orga
2 - y patienter 15 minutes pour la première mort, 30 minutes pour la seconde, la troisième est définitive (au lieu 10-20-30 et capout)
3 - chercher un prêtre de son dieu qui devra utiliser un sort de soin et faire le rituel avec une autre personne pour l'assister

Assassinat définitif sacrifice d'un médaillon uniquement



C'est donc plus simple, c'est vrai, de se débarrasser d'un ennemi, mais cela reste compliqué.


La crainte que l'on peut avoir c'est le bachage de cible.
On veut buter untel mais on pas de médaillon.....-> bah on attend qu'il soit rez et on recommence.

Et je pense que c'est, peut-être, pour ça que Licina voulait qu'on ne puisse pas réattaquer la même victime.

Je suis désolé, mais concrètement le perso sait qu'il a été ressuscité.
Il ne sait pas qui l'a tué (en tous cas si le joueur respecte les règles) mais il sait au moins qu'à un moment M il était à tel endroit, et qu'il a perdu Xminutes, heures, de sa vie...et qu'il se réveille à coté d'un prêtre.....

Il y a quelque chose de pas trop normal! Et bien il prend ses dispositions. Il fait gaffe, il ne bouge plus seul, il se met dans des lieux publics à la vue de tous. Sinon faut pas s'étonner.

Quand on se réveille avec un prêtre penché sur soit...on s'inquiète!


C'est de plus l'occasion de penser autrement qu'à la vie de son perso, mais plutôt au rp que l'on peut faire autour de ça.

Visiblement je suis mort, je veux savoir comment! Enquête!



Donc voilà, je pense que nos règles, sont déjà assez souples, elles le sont bien plus que ce que j'ai connu et c'est un GN où la diplomatie a sa place. Ceux qui craignent pour leur vie ne doivent pas tout miser sur la gentillesse des orgas, ils doivent prendre leurs précautions, et se chercher des alliés.

_________________
Je vous demande pardon. 
Je vous demande pardon.
J'implore votre bonne grâce.
Pardon madame la châtelaine.
Revenir en haut Aller en bas
Etele Takeda

avatar

Faction : Hoshitsuki
Messages : 490
Date d'inscription : 05/01/2014
Age : 51
Localisation : Isolée dans un temple secret

MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    Lun 19 Mai 2014 - 8:31

Je crois que le GN ne va pas connaitre d'abus et la conclusion de Lord me parait bien, mais j'insiste sur l'idée que le GN sert à jouer et recréer un monde qui n'existe pas, plutôt féérique que violent.

Ce n'est pas une compétition sur 2 jours ou le dernier en vie sera le meilleur !

En fait, pour cela il y a l'airsoft, j'invite les personnes qui ont envie de se battre et de concourir à réellement pratiquer cette activité.


Je suis une pacifiste, si vous voulez rejoignez moi sur un terrain d'airsoft dimanche en 15, je vous montrerait comment régler le débat, le dernier en vie à raison.  Very Happy (*)


O tempora o mores

(*) Attention, Je vous préviens que j'ai la puissance de feu d'un croiseur et des flingues de concours"

(Les Tontons Flingueurs)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.    

Revenir en haut Aller en bas
 
[REGLES] Séries de questions qui m'ont été posées sur les règles.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GN Kelkalor  :: Kelkalor 2014 les archives :: Foire aux questions Ière édition (2014)-
Sauter vers: