Grandeur Nature 21-23 juillet 2017 château de Vermette 79300 La Chapelle Gaudin nouveau forum http://forum.lesjeuxdelagehenne.org
 
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion
Nous vous invitons à vous inscrire sur le NOUVEAU FORUM de l'association

Partagez | 
 

 Brève présentation des dieux de Kelkalor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Vodrebka

avatar

Messages : 3519
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 35
Localisation : Angers

MessageSujet: Brève présentation des dieux de Kelkalor   Jeu 28 Nov 2013 - 16:53

Le Dieu Unique :

Voir post suivant


Dieu Al Qayyum :

Al Qayyum est surtout prié par les Shiramas. Dieu des oasis, de la vie, et de la fertilité pour les Shiramas, il représente également auprès des autres peuples, la survie en milieu difficile.
Al Qayyum est également prié comme étant le dieu des voyages, il est en cela prié par les marchands qui font de longs trajets, mais également par les hommes d'armes qui leur servent d'escorte.
Les fidèles d'Al Qayyum croient dans les autres dieux, y comprit en l'Unique dont ils rejetaient l'existence avant son apparition à Treffynnon, en revanche à leurs yeux ce n'est qu'un dieu mineur qui cherche à supplanter les autres dieux en se faisant passer pour le créateur du monde, chose qu'ils contestent.




Dieu Morradin :

Dieu des artisans, dieu tutélaire des Nains, il est prié pour la réussite d'un ouvrage, et pour obtenir fortune par les artisans au sein des autres peuples.
Morradin est également considéré comme le dieu protecteur des nains, par ceux-ci, car selon les légendes il se serait battu pour eux, contre Araushnee, afin de leur permettre de prendre possession des montagnes. C'est lui qui leur apprit le travail du fer, de l'argent, de l'or et du mythrill. Il leur apprit à chercher ces métaux dans les montagnes.

Morradin est donc pour les Nains, comme Shrok pour les Barbares quelqu'un qui aurait réellement existé et se serait élevé au rang de dieu.

Le fait que ses prêtres disposent de pouvoirs magiques comme pour ceux des autres dieux, est une preuve de sa nature divine. Toutefois depuis plusieurs décennies ce pouvoir semble péricliter et les prêtres de Morradin ne sont pas connus pour être les plus puissants des prêtres.






Dieu Manwë :

Dieu de la nature, principalement prié chez les elfes. Il représente le respect de l'équilibre naturel, le respect de la vie, des dons de la nature, et des animaux. Pour les croyants de Manwë la vie est sacrée, y comprit celle des plantes et des animaux et on ne peut leur ôter qu'en cas de besoin absolu (se nourrir, se protéger). Un croyant de Manwë ne peut pas ôter la vie à un ennemi, sauf s'il le doit. Et il le doit lorsqu'il n'y aucune autre solution, car si un autre moyen de résoudre un conflit est possible c'est cette solution qui sera choisie.
En temps de guerre, tuer l'ennemi est donc considéré comme une obligation et non une possibilité, dans le seul but d'éviter encore plus de désastres.
Les croyants de Manwë croient que les autres dieux existent aussi, sauf l'Unique qui pour eux est le père des Dieux mais qui est mort en donnant naissance au monde. Les dieux seraient la représentation de l'Unique sous des visages différents, et la fin du monde surviendra le jour où un dieu dominera tous les autres provoquant une nouvelle genèse.




Dieu Shrok :
Pour les barbares seul Shrok est un dieu, les autres soi-disant dieux sont des démons. Shrok est le dieu de la force et du chaos. Le chaos est un perpétuel recommencement c'est ce qui permet de rebâtir, de reconstruire, sans chaos tout serait figé, et ce qui est figé est mort.
En dehors de Ko'nan, Shrok est prié lorsque l'on souhaite du malheur à un ennemi sans pour autant aller jusqu'à souhaiter sa mort.



Déesse Amateratsu:

Déesse tutélaire d'Hoshitsuki Amateratsu est la déesse de la beauté et des arts. On lui rend hommage par amour de ce que le monde compte de beau. Les gens d'Hoshitsuki se considèrent comme les plus beaux du monde, et voient les autres peuples comme les enfants des autres dieux, laids car n'obéissant pas à la bonne déesse.
Ils respectent cependant les autres dieux, pour ce qu'ils apportent, mais les considèrent comme des dieux mineurs.




Dieu Flanadg:

Dieu des forces surnaturelles, il est prié par ceux qui souhaitent se protéger des orages, inondations, et de la magie.
Principalement prié à Lunian, le culte de l'Unique a essayé de réduire le culte de Flanadg au profit de l'Unique sans succès, les gens étant fidèles à leurs traditions.
Les croyants de Flanadg respectent les autres dieux, quels-qu’ils soient.



Déesse Araushnee :
Déesse de la mort, principalement priée par les Drows qui voient en elle leur mère, Araushnee est priée par ceux qui souhaitent la mort d'un ennemi..
Les croyants d'Araushnee considèrent que la mort doit être respectée autant que la vie, que celle-ci est éphémère alors que la mort dure l’éternité, et que c'est par la mort que l'on peut rejoindre les dieux.
En demandant à Araushnee de les aider à éliminer un ennemi, les croyants d'Araushnee s'engagent à respecter la dépouille de celui-ci et à, autant que possible, l'aider à rejoindre le monde de l'au-delà dignement.
Pour les croyants d'Araushnee seule leur déesse mérite dévotion, les autres dieux n'étant que des dieux mineurs sans importance et dont chacun peut se passer.





Dieu Tinesal, dieu disparu :
Dieu de l'unité, il est prié par ceux qui souhaitent mettre fin aux divisions au sein d'une famille, d'un village. Il est une figure paternaliste très appréciée des chefs de famille ou des élus, voir des seigneurs, qui le prient pour éviter les divisions et les conflits. Il est également prié par les chefs de famille qui ont des enfants désobéissants et veulent les voir rentrer dans le droit chemin.
Il est également prié par les officiers et généraux qui souhaitent que leurs troupes gardent leur cohésion et leur discipline avant la bataille.
Pour les croyants de Tinesal, l'Unique n'existe pas, il n'est qu'une invention créée dans le but de semer le chaos parmi les dieux. Son culte est vu comme un culte aussi malsain que celui de Shrok. En dehors de ça, ils respectent les autres dieux.


Les rares prêtres de Tinesal ne ressentent plus aujourd'hui sa force et sont tournés en dérision, car incapables de lancer des sorts. Il est considéré par les croyants des autres cultes comme un dieu ayant disparu, et il est rare de trouver un fidèle de Tinesal la plupart s'était détournés vers d'autres dieux ou prétendus tels.



Dieu Vali :
De tous les dieux antiques, Vali est probablement celui qui passe le plus pour un dieu malfaisant.
On prie Vali pour se venger d'une personne, souvent des fidèles le prient parce qu'ils pensent être en droit de réclamer une vengeance, mais les prêtres de Vali tiennent à affirmer, avec sévérité, que Vali n'exauce que les vengeances justifiées.
Et lorsqu'un blasphémateur, une personne qui souhaite que Vali l'aide à éliminer quelqu'un sans que ce soit par vengeance mais seulement par haine est repéré, alors les fidèles de Vali sont appelés à venger leur dieu qui a été ainsi insulté en éliminant le blasphémateur.
Vali est le dieu des assassins qui estiment exercer leur profession avec honnêteté en ne travaillant que pour des personnes à qui le souverain n'a pas rendu justice.
Pour certains Vali est donc vu également comme le dieu de la justice personnelle et implacable. Cependant les crimes associés aux fidèles de Vali lui donnent mauvaise réputation.
Les croyants de Vali respectent les autres dieux qu'ils prient également régulièrement.



Brève Histoire du culte de Vali (merci pour Shark/Antoine pour avoir rédigé cette présentation permettent d’étoffer ce culte)

Brève histoire du culte de Vali:
 


Dernière édition par Lord_Vodrebka le Lun 15 Juin 2015 - 15:20, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lord Vodrebka

avatar

Messages : 3519
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 35
Localisation : Angers

MessageSujet: Re: Brève présentation des dieux de Kelkalor   Ven 3 Oct 2014 - 18:16

Le dieu Unique :
Avant la fondation de l'Empire, l'Unique était prié dans toute la Tannissie mais était un culte de faible importance comparé aux autres. Il n’y avait aucune organisation, ni structure hiérarchique, le culte de l’Unique étant prié au sein d’une multitude de congrégations et de paroisses chacune ayant ses statuts.  Il était surtout prié dans la noblesse du nord du continent jusqu'à ce que Yougonoul, seigneur d'Altérak, fonde l'Empire et en fasse une religion d’Etat sans interdire les autres cultes. Petit à petit ce culte se développa jusqu'à devenir la religion majoritaire au sein du peuple et même devienne à une époque le seul culte autorisé.

Après des millénaires de domination par l'Ordre In Ecclesia Veritas appliquant une doctrine intolérante vis à vis des autres cultes les fidèles du culte de l'Unique sont aujourd'hui divisés en deux branches :

D'un coté l'Ordre du Rassemblement et celui de la Sainte Charité considèrent que l'Unique est le fondateur du monde et que les autres dieux sont une facette de l'Unique. C'est en tous cas ce que l'Unique aurait révélé à une assistance de prêtres de multiples confessions du monde déclarant que ce sont les prières qui donnent aux dieux leurs pouvoirs. Et que les autres dieux sont nés de ces prières. Ils existent donc, mais puisqu'ils participent à un ensemble, le monde, dont il est le Créateur, ils peuvent être perçus comme une facette de l'Unique adaptée aux fidèles.

L'Unique est vu comme un arbre, dont les dieux sont différentes branches qui donnent chacune un fruit différent.


De l'autre l'Ordre In Ecclesia Veritas et l'Eglise Véritable considèrent que l'Unique en tant que Créateur est le seul dieu qui mérite d'être prié et honoré. L'Unique donne le libre arbitre, de le prier ou non, parce qu'il est bon mais également afin de tester la fidélité de ses créatures. Il leur laisse ainsi la liberté de mettre fin à son existence en cessant de prier pour lui.
L'Ordre In Ecclesia Veritas combat donc les autres religions et vise à faire en sorte qu'il n'y ai plus au monde que des croyants de l'Unique. Pour cela elle combat tout ce qui n'est ni humain ni fidèle de l'Unique, puisque tous ceux qui ne prient pas l'Unique contribuent à l'affaiblir au lieu de participer à sa grandeur. Combattre les infidèles ce n'est pas combattre ce libre-arbitre mais les ramener vers la voie du salut en payant de leur vie pour leur péché.



Durant deux millénaires l'Unique n'est pas apparu à ses fidèles d'un coté comme de l'autre ce sont les divisions qui l'ont empêché d’apparaître, mais chacun interprète différemment son message. Certains déclarent que son message est de dire que tous les cultes doivent être traités avec respect, d'autres disent qu'il a affirmé sa suprématie sur les autres dieux, en tant que dieu Créateur du Monde et que c'est maintenant aux hommes de faire le choix de l'honorer en détruisant les autres cultes.

L'Unique aurait d'ailleurs déclaré qu'il ne condamnait pas les guerres car elles sont parfois nécessaires pour redécouvrir la paix, le respect, l'unité.


Pour les partisans de l'Eglise Véritable cette non condamnation des guerres menées jusque là par l'Eglise contre les infidèles est la preuve que sans vouloir porter atteinte au libre-arbitre des hommes, l'Unique soutient leur combat pour qu'il redevienne le seul et unique dieu.  

Pour les membres des autres cultes qui s'opposent farouchement à l'Unique c'est également la preuve qu'il n'est qu'un dieu parmi d'autres, dont la seule qualité est d'avoir créé le monde, mais qui au final n'est pas au dessus des autres dieux et que c'est pour cela qu'il ne condamne pas ces crimes. Non parce qu'il prône le libre-arbitre, mais parce que son intérêt est de retrouver une position dominante sur tous les dieux. Et que c'est aussi pour ça qu'il n'a put apparaître au monde que dès lors que les prêtres de tous les dieux se sont mit à l'invoquer, à l'appeler.

Si on cesse de l'invoquer, de croire en lui, il cessera d'exister et il ne sera qu'une ligne dans les livres d'Histoire ou tout au plus un dieu mineur comparé aux autres, comme c'était le cas avant l'avènement de l'Empire.



Ce ne fut en effet qu'avec l'avènement de l'Empire et le concile des 40, réunissant 40 prêtres principalement originaires de Ksach et d'Altérak, que le culte de l'Unique a connu un essor jusqu'à devenir prépondérant. A l'origine les prêtres de l'Unique n'avaient même pas de pouvoirs magiques contrairement aux autres prêtres.

Il n'y avait à l'époque ni organisation ni structure hiérarchique.

Ceci explique peut-être pourquoi l'Eglise Véritable tient tant à conserver la main mise sur la religion dans l'Empire et à combattre les autres cultes, ou pourquoi durant des siècles ceux qui prônaient une certaine tolérance étaient pourchassés.






Pour certains peuples le dieu créateur du monde a disparu en lui donnant naissance, le jour où il redeviendra Unique, et donc où tous les autres dieux auront disparus alors une nouvelle genèse aura lieu entraînant donc auparavant la destruction du monde connu.

Certains voient son apparition lors de la réunion de Treffynnon, quand il fut invoqué par les prêtres de tous les cultes, comme un "rappel à la vie" et l'amorcement de cette apocalypse.  En ayant "unis" les cultes pour l'appeler, ils ont redonné forme à l'Unique qui jusque là était un dieu perdu dans l'au-delà incapable d’apparaître à ses croyants contrairement aux autres dieux.




Les croyants de l’Unique se nomment fils et filles de l’Unique lorsqu’ils parlent d’eux, et appellent leurs frères « martyrs » à cause des crimes supposés contre les croyants commis par ceux des autres cultes.

_________________
Je vous demande pardon. 
Je vous demande pardon.
J'implore votre bonne grâce.
Pardon madame la châtelaine.
Revenir en haut Aller en bas
Lord Vodrebka

avatar

Messages : 3519
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 35
Localisation : Angers

MessageSujet: Re: Brève présentation des dieux de Kelkalor   Jeu 15 Jan 2015 - 4:10

Merci à Shark/Antoine pour avoir étoffé le culte de Vali. J'ai mis en rajout dans le premier post ce qu'il a rédigé. J'ai fais quelques légères modifications par rapport à ce qu'il a écrit mais ai gardé l'essentiel.

_________________
Je vous demande pardon. 
Je vous demande pardon.
J'implore votre bonne grâce.
Pardon madame la châtelaine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brève présentation des dieux de Kelkalor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brève présentation des dieux de Kelkalor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GN Kelkalor  :: Kelkalor 4 :: Les pays, peuples et délégations. :: Le monde de Kelkalor-
Sauter vers: