Grandeur Nature 21-23 juillet 2017 château de Vermette 79300 La Chapelle Gaudin nouveau forum http://forum.lesjeuxdelagehenne.org
 
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion
Nous vous invitons à vous inscrire sur le NOUVEAU FORUM de l'association

Partagez | 
 

 Présentation du royaume de Vinyamar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Vodrebka

avatar

Messages : 3519
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 35
Localisation : Angers

MessageSujet: Présentation du royaume de Vinyamar   Sam 14 Mai 2011 - 2:49



Royaume démocratique populaire et communautaire du Vinyamar : 22 000 000 d'habitants

Pays agraire, au centre de la Tannissie, le Vinyamar dispose de peu de ressources naturelles.

Il y a plus de deux cents ans, le roi de Vinyamar a été renversé par un apprenti dictateur, Jusoph Stalion. La situation économique du Vinyamar était chaotique et les abus de certains nobles, exagérés dans des pamphlets révolutionnaires, formèrent les germes de la révolte que Jusoph Stalion put mettre à profit pour prendre le pouvoir.

Si au début il fit de grandes promesses, très vite, celles-ci apparurent comme étant des chimères. La noblesse fut pourchassée et contrainte à l'exil, tout noble, homme, femme ou enfant, prit vivant étant passé par les armes. Les habitants obtinrent le droit de vote pour élire des conseils municipaux gérant les villes, le droit de vote étant accordé aux hommes et femmes de quinze à quarante-cinq ans, passé cet âge la population étant considérée comme trop "conservatrice" ne peut plus voter.

La situation économique ne s'est pas arrangée sous le règne de Jusoph Stalion ni sous l'égide du Mouvement Démocratique Révolutionnaire, à tel point qu'il y a un peu plus de trente ans, un des plats les plus mangés était encore le saucisson à la terre, c'est à dire des morceaux de pommes broyés et mélangés avec de la farine et de la boue, le tout cuit quelques minutes à feu intense pour que ce soit consistant. Le Vinyamar disposant de très peu d'élevages, le bétail coûtant trop cher pour eux, la population était principalement végétarienne... quand elle n'était pas purement affamée.

Des réformes furent entreprises notamment concernant l'armée lors de la guerre draconique puis, après celle-ci, vint le tour des réformes économiques, notamment un gigantesque programme de constructions de fermes qui permit de faire du Vinyamar le "grenier de l'Empire". Toutes ces réformes coûtèrent beaucoup d'argent et le royaume s'endetta auprès des marchands de la Principauté de Mando. Refusant de rembourser ses dettes, le roi du Vinyamar fut alors contraint de céder des terres à Mando. Le royaume avait déjà été contraint par l'Empire de céder une faible partie de ses terres à la tribu de Shirama afin de garantir la paix lors de la grande guerre draconique et parmi lesquelles les montagnes qui formaient la frontière avec le désert d'Al'Anesh, où le royaume tirait d'importants revenus dans des mines de fer et d'or. En compensation de ces pertes, la moitié du duché de Sartak fut cédé au royaume de Vinyamar.



Si le royaume y a gagné en population et en terres agricoles, et surtout en élevage permettant au Vinyamar d'améliorer les conditions de vie de ses paysans, et d'en faire, de très loin, la première puissance agricole du continent et qu'au final il s'est agrandit, certains habitants ressentent mal ces concessions imposées par un empereur en qui plus personne ne croit et qui n'a fait qu'appauvrir d'avantage le royaume, d'autant que cette décision fut prise par l'empereur dans un décret qu'il imposa au royaume sans avoir concerté le roi du Vinyamar, au prétexte que le sens de la diplomatie de celui-ci étant égal à sa délicatesse, il paraissait à l'Empereur plus simple de négocier sans sa présence. Il faut dire aussi que lors des négociations préalables pour régler le problème de la dette du Vinyamar auprès de la principauté de Mando, le roi du Vinyamar s'était proposé de rembourser le prince de Mando en charrette de bouses afin d'offrir la possibilité à celui-ci de masquer sa propre odeur.

Enfin, en tant que souverain d'un des pays inféodés à l'Empire, le roi du Vinyamar fait partie du conseil impérial, au grand dam des autres membres qui n'apprécient ni ses manières, ni son impétuosité. Il faut dire qu'il n'est pas vu comme un égal par le Saint Pontife ou encore le Marquis de Lunian. Seul l'empereur le traite avec un peu d’égard, le Royaume Démocratique Populaire et Communautaire du Vinyamar étant le territoire le plus peuplé de son empire et donc assez puissant malgré le faible équipement et niveau d’entraînement de l'armée.


Dernière édition par Lord_Vodrebka le Dim 12 Avr 2015 - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lord Vodrebka

avatar

Messages : 3519
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 35
Localisation : Angers

MessageSujet: Re: Présentation du royaume de Vinyamar   Ven 3 Oct 2014 - 17:16

Kelkalor épisode 2 :


Ne remet jamais à demain ce qui peut t'épargner de faire aujourd'hui.

Tel est l'un des adages du Vinyamar, adage qui s'est fort ressenti lors de la dernière rencontre internationale.

Fidèles à leur réputation de grands philosophes et de piètres économes, les membres de la délégation du Vinyamar se sont soucier bien tard des besoins économiques de leur peuple.

S'en est suivit dans les semaines qui ont suivit une grande révolte et une famine.


Aux yeux du Mouvement Démocratique Révolutionnaire, cette famine fomentée par des sociaux-traîtres qui avaient décidé de nuire à la révolution prolétarienne en mourant de faim n'est qu'une preuve de plus que lorsque si le système révoluionnaire du Vinyamar ne fonctionne pas.....c'est parce qu'il faut plus de révolution.


Il fut décrété qu'il était interdit de mourir de faim et ceux qui désobéiraient, enverraient systématiquement leurs familles dans des centres de rééducation politique afin de s'assurer qu'ils n'aient pas corrompus l'esprit des membres desdites familles.
Mesure nécessaire lorsque l'on constate le nombre de rebelles qui sont décédés dans ces centres en refusant les bienfaits de la pensée du M.D.R.


Toutefois le Vinyamar a réussi après quelques mois a redressé l'économie de son pays.

Premièrement parce qu'il s'est doté d'un nouveau commissaire aux finances, le camarade ci-devant baron de Manschbüll Archimboldo di Colombo, celui-ci a lancé tout un tas de réformes, uniquement avec l'aval du comité central du parti trop heureux de le voir dépenser son argent pour aider le pays, mesures  qui une fois mises en place ont partiellement réussi à redresser la situation du pays.
Deuxièmement parce qu'un accord avec la Théocratie de Sartak a permit un échange de terres, les possessions  que le Vinyamar possédait en Sartak, contre 20 000 000 de pièces d'or. Cet accord brillamment mené par le comité central du parti est probablement l'élément central du redressement du Vinyamar grâce à l'argent amassé permettant de mettre en place les réformes prévues par le parti ou par son commissaire aux finances.
Troisièmement parce que sous l'initiative d'Archimboldo di Colombo, le Vinyamar fournit sa "protection" à la principauté marchande de Mando en échange d'un tribut de 8 000 000 de pièces d'or. Il faut dire qu'à l'origine Mando avait déjà annulé la dette du Vinyamar, mais sitôt rentrés chez eux le Prince et ses conseillers avaient contesté la validité de l'accord, conclus selon eux sous la torture. Devant leur trahison et craignant pour sa vie, di Colombo transmit au comité les informations qu'il avait sur les défenses du pays, et l'armée du Vinyamar, commandée par le brillant guide suprême entra en force dans le pays, imposa la loi du Vinyamar à mando.


Les spoliations effectuées chez les sociaux-traitres et les accords menés par le comité central du parti avec la Principauté de Mando et la Théocratie de Sartak ont permit au Vinyamar de se retrouver avec un budget équilibré et non plus négatif et avec un pactole permettant de mettre en place des réformes. Certaines ont été proposées directement par le comité central du parti, d'autres de son commissaire aux finances le ci-devant baron de Manschbüll, Archimboldo di Colombo, l'un des rares nobles autorisés dans le pays, mais aucune n'a put être adoptée sans l'aval du guide suprême Gorba :


- Service militaire d'un an pour tous les citoyens du Vinyamar à leur 15 ans. L'esprit étant la première arme d'un combattant, il leur notamment enseigné à penser comme un vrai membre du parti, en plus des heures d'entrainement au maniement de l'épée, de la hache, de la faucille et du marteau.

- Mise en place du programme "la joie par le travail".   Les habitants du Vinyamar sont invités à faire preuve de leur implication dans la cohésion nationale en participant à des travaux d'entretiens et de constructions de route mais aussi d'infrastructures et de bâtiments.  Cela créé un esprit de corps, et pendant qu'ils travaillent ils ne se laissent pas tenter par des pensées séditieuses. Ce programme est gracieusement offert par le parti et les participants, forts de leur esprit de cohésion, travaillent bénévolement.

- Instruction gratuite et obligatoire pour tous les enfants de 5 à 15 ans, jusqu'à obtention du DVDE, diplôme Vinyamarien d'Etudes, qui permet de vérifier le niveau d'implication des élèves dans la politique du parti. Les notes obtenues à l'issue des études avant le service militaire peuvent être améliorées par celui-ci. A l'issue de ce cursus les fonctions dans l'Etat sont attribuées au mérite, et les deux élèves les plus méritants bénéficient d'une bourse, dite bourse de Colombo, dotée de 1 000 pièces d'or pour poursuivre leurs études à l'étranger sous la surveillance protection de gardes du corps qui veillent à ce que leur esprit ne soit pas perverti par d'autres cultures.


- Construction d'une grande faculté afin de permettre aux meilleurs élèves après leur service militaire de poursuivre leurs études pour se destiner aux grandes fonctions administratives. Cette faculté, la faculté Colombo, donne aussi des cours de médecine dont manquait cruellement le Vinyamar. Toutefois la faculté manque de professeurs et le Vinyamar cherche à en recruter mais se méfie de ceux qui viennent de l'étranger et pourraient soudoyer sa jeunesse.

- Le Vinyamar a mit en place un système de retraites, le seul au monde. A partir de 50 ans, les travailleurs du Vinyamar peuvent aspirer à une retraite fournie par l'Etat, et une rente de 5 pièces d'or par an soit la moitié d'un salaire normal, avec une exemption d'impôts. Cette mesure, extrêmement coûteuse  absorbe 10 000 000 de pièces d'or dans le budget de l'Etat et beaucoup d'économistes étrangers se demandent comment le Vinyamar pourra poursuivre cette mesure à l'avenir.

- Mise en place du C.H.I.B.R.E, toujours par Archimboldo di Colombo, le comité sur l'hygiène, l'insalubrité, les bactéries et les risques épidémiques. Chargé d'instruire le peuple sur les règles élémentaires d'hygiène, de vérifier l'état de leurs maisons pour éviter le développement de maladie et sous couvert de lutte contre les infections mener ainsi une surveillance plus étroite du peuple.

- Afin de renforcer l'esprit de corps dans le peuple et la cohésion nationale les artistes sont maintenant soumis à une Agrémentation en Chants, Danse et Contes, l'A.C.D.C, ils doivent ainsi montrer qu'ils sont engagés dans la cause de grande révolution prolétarienne et qui font l'éloge du camarade roi et des hauts responsables du parti, parce qu'ils participent au bien être du peuple et à la libération des esprits.


- Mise en place de l'OMS (Organisme de Mansuétude pour la Santé) qui s'occupera de bordels afin de satisfaire les besoins primaires du peuple et de tripots afin que le peuple joue, boive, mange et  prenne du bon temps. drunken
L'OMS s'occupera de la gestion de maisons du peuple qui seront implantés sur tous les territoires.

- Mise en place de la CIA (Corporation d’Interaction avec les Aberrations) une guilde d'assassin afin d’éliminer tous les ennemis de la révolution.

- Mise en place de la MELF (Milice Extérieur de Lutte contre les Factions) qui travaillera en étroite collaboration avec la MILF déjà existante. Son but sera d'assurer la sécurité des tripots, bordels et autres.



Enfin différentes taxes ont été mises en place :

Taxe sur les ordures empilées, prélevée par le C.H.I.B.R.E de Colombo.

Taxe sur les personnes ayant de l’embonpoint, signe de richesse, aussi appelée taxe cardio.

Taxe sur les déplacements sur le territoire. Toute personne, non résidente du Vinyamar qui veut y entrer, doit payer une taxe lui donnant le droit de s'y déplacer afin d'être sûr que cette personne contribue à l'économie nationale.




Ces mesures en place, et la situation redressée, le zèle des membres du parti autour du Camarade roy s'est renforcé car pour la première fois depuis le début de la prise du pouvoir par le M.D.R le Vinyamar a un budget équilibré. Les enfants peuvent se coucher le ventre plein et les repas sont variés. Un luxe que jamais le pays n'avait connu et Gorba est célébré comme le plus éclairé des leaders que le Vinyamar ai connu.


Cela ne s'est pas fait, bien sûr, sans douleur. La famine a provoqué la mort de 3 000 000 de personnes. Le Vinyamar a perdu 4 000 000 d'habitants en cédant à la Théocratie de Sartak les terres qu'il possédait en Sartak.  Le Vinyamar pour compenser la perte de ces terres a imposé au marquisat de Lunian de lui en céder. Il s'est fait un nouvel ennemi sans gagner de population ni de ressources n'ayant annexé que des terres désertes inoccupées. Mais ce sont malgré tout des terres exploitables et ce n'est pas sans raisons que Gorba a décidé de l'annexion de ces terres. Elles permettront l'installation de colons et de fermes.

L'armée du Vinyamar a elle aussi subit ces événements. D'un coté nombreux sont ceux qui sont morts au combat en se battant aux cotés de la Théocratie de Sartak pour reprendre des terres aux shiramas et aux nains. De l'autre la famine a fait des ravages y comprit dans l'armée.
Fort d'une armée d'1 000 000 d'hommes il y a un an, le Vinyamar compte maintenant une armée de 700 000 homme. Cela reste, tout de même, la plus grande armée au monde avec plus d'hommes qu'Alterak et Ksach réunis.  Et les pertes ne furent pas inutiles, en lançant ses troupes aux cotés de la Théocratie de Sartak, le Vinyamar a récupéré son ancienne mine d'or, l'humiliation la plus grande qu'il avait subit lors de la grande guerre draconique. par son action Gorba a lavé cet affront.

Cependant le Vinyamar est encore plus isolé que jamais, politiquement parlant. Car ses diktats imposés à Mando et Lunian a terni son image vis à vis d'eux, et son soutien à l'Eglise Véritable a terni cette image auprès de l'Empereur, de son héritier le duc de Ksach, et du comté de Kolona connu pour son opposition à l’extrémisme religieux.

En échange le Vinyamar a rétablit son économie, et passe pour le champion des défenseurs de l'ordre traditionnel en étant l'allié de l'Eglise Véritable qui a reconnu le camarade roi du Vinyamar comme lieutenant-général de l'Empire c'est à dire régent de l'Empire sur les terres que le Vinyamar contrôle en attendant que l'Eglise Véritable se décide à nommer un nouvel Empereur, chose qu'elle ne fait pas pour ne pas aggraver les divisions au sein de l'Empire.


Le Vinyamar n'ayant jamais eu bonne réputation au final le fait que ces voisins l'apprécient encore moins ne le dérange pas, surtout que parmi les nobles de l'Empire, surtout ceux en Sartak, il y en a qui iraient presque jusqu'à reconnaître le roi du Vinyamar comme nouvel empereur s'il n'était pas à la tête du Mouvement Démocratie Révolutionnaire et de son idéologie particulière.




C'est d'ailleurs un point qui commence à poser de plus en plus de problèmes avec l'Eglise Véritable.


En effet après avoir réprimé les révoltes dans son pays et avoir réussi à redresser la situation économique de celui-ci, les dirigeants du Vinyamar commencent a mettre en place un véritable culte de la personnalité de leur dirigeant.


Pour le comité central du parti Gorba est l'incarnation vivante de l'Unique, ses choix éclairés, les réformes mises en places ou validées, les conquêtes effectuées, les affronts lavés, et l'amélioration des conditions de vie du peuple, tout cela prouve que Gorba est le plus éclairé des dirigeants et qu'il ne peut être qu'à la fois le prophète et l'incarnation vivante de l'Unique. Un être vivant à travers qui l'Unique agit pour le bien du Vinyamar.

Des portraits en terre cuite ont été offerts à tous les foyers et les habitants doivent remercier le guide suprême  à chaque repas pour ses bienfaits et sa conduite géniale des affaires de l'Etat. Il n'y a pas un village, une ville, sans une statue du Guide Suprême et dans les villes les plus importantes, de grands portraits sont peints sur les murs de nombreux grands édifices.

Deplus les prêtres réactionnaires qui refusent de proclamer la grandeur de Gorba sont de plus en plus dérangés par les agents de la M.I.L.F très fréquemment arrêtés pour sédition, et remplacés par des prêtres nommés par le parti qui n'hésitent pas à comparer le guide suprême à Yougonoul le fondateur de l'Empire qui fut lui aussi reconnu en son temps par l'Eglise comme l'incarnation de l'Unique.


Tout cela l'Eglise Véritable le voit d'un très mauvais oeil, elle ne semble pas encore prêtre à accepter l'idée que l'Unique soit de nouveau incarné en un homme et l'alliance commence à se briser aussi vite qu'elle s'est construite sur un intérêt commun, des hommes et des terres contre de l'or.

_________________
Je vous demande pardon. 
Je vous demande pardon.
J'implore votre bonne grâce.
Pardon madame la châtelaine.
Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation du royaume de Vinyamar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GN Kelkalor  :: Kelkalor 4 :: Les pays, peuples et délégations. :: Le Royaume Démocratique Populaire et Communautaire du Vinyamar-
Sauter vers: