Grandeur Nature 21-23 juillet 2017 château de Vermette 79300 La Chapelle Gaudin nouveau forum http://forum.lesjeuxdelagehenne.org
 
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion
Nous vous invitons à vous inscrire sur le NOUVEAU FORUM de l'association

Partagez | 
 

 Présentation du royaume Ellerimm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Vodrebka

avatar

Messages : 3519
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 35
Localisation : Angers

MessageSujet: Présentation du royaume Ellerimm   Sam 14 Mai 2011 - 2:51





Royaume Ellerimm (4 000 000 d'habitants)

Le royaume elfique est une immense forêt où les elfes vivent en paix dans des villes et villages éparpillées parmi les arbres. Ils sont dirigés par un roi, lequel ne possède pas de capitale politique, mais se déplace, de ville en ville, pour y tenir conseil et jugement. Fondé il y a de nombreux millénaires, il résiste à toutes les grandes guerres depuis lors.

Les elfes ont depuis toujours vécu en ce lieu, et n’ont jamais aspirés qu’à la paix. Les conflits entre humains et autres peuples ne les ont jamais intéressés. Pourtant, il ne faut pas juger trop rapidement les elfes, car lorsque la nécessité les pousse à prendre les armes, ils deviennent de formidables combattants. Très habiles à l’épée, ils sont avant tout de redoutables tireurs, probablement les meilleurs sur ces terres, et lorsque les flèches elfes se mettent à pleuvoir, leurs ennemis n’ont que peu de chance d’en réchapper. Mais les affrontements sont pour eux un désastre, créant mort et désolation qu’ils souhaitent éviter. Ainsi vivent-ils en retrait dans leur contrée, observant avec dédain les humains se déchirer dans des guerres incessantes. Pourtant, lors de la guerre de l’Epuration, les druides virent proposer leur aide au peuple elfique. Les convaincant que les humains, avides de conquêtes, avait pour but prochain l’annexion du royaume Ellerimm, ils précipitèrent l’entrée en guerre des elfes. Le but des druides était bien la destruction pure et simple des armées humaines, aussi aidèrent-ils réellement les elfes dans leurs combats, déchainant les forces de la nature contre tous ceux pénétrant dans la forêt. Leurs forces combinées mirent à mal les royaumes humains, l’habileté du peuple elfique combinée aux pouvoirs dévastateurs de l’Organisation. Mais lorsque la duperie et la perfidie des druides fut mise à jour, les Elfes eurent tôt fait de choisir le parti de la paix. Ils ne souhaitaient plus la guerre, et avec l’ascension de l’Empire, ils comprirent que seule une intégration à celui-ci pouvait leur garantir cette quiétude qu’ils chérissaient. Même si ce ne fut pas avec enthousiasme, ils furent donc désormais une partie du grand Empire. Mais ils ne s’y impliquèrent guère, se contentant d’observer les agissements des humains. D’autant qu’un autre problème tout aussi grave menaçait leur royaume…

En effet, les elfes sombres aussi nommés Drows, étaient depuis longtemps déjà établis dans le sud du royaume Ellerimm. Nul ne sait avec certitudes d’où ils viennent. Mais une chose était sure : Drows et Elfes se vouaient une haine implacable, et les embuscades étaient fréquentes à la frontière des deux royaumes, les tentatives d’incursion se soldant à chaque fois par des échecs. Les batailles rangées, chères aux humains, n’existent pas entre les deux peuples ennemis. Ils protègent leurs territoires par des embuscades et des escarmouches régulières, mais jamais ne s’affrontent en rase campagne.

Lors de la grande guerre draconique, les Elfes et les Drows scellèrent un accord de paix afin de pouvoir lutter dans le conflit. Le royaume Ellerimm n’accepta de combattre aux côtés de l’armée impériale qu’à la seule condition de leur indépendance. Il la considérait comme déjà acquise mais voulaient profiter des événements pour l’officialiser et se retirer définitivement. Comprenant qu’il n’avait guère le choix, l’Empire accepta ces conditions. Ainsi, depuis la fin de la guerre avec les dragons, le royaume des Elfes est totalement indépendant des royaumes humains. La trêve avec les Drows semble tenir bon, même si les frontières entre les deux peuples restent fermées, et les imprudents la franchissant toujours abattus à vue. Ainsi les elfes vivent en retrait du reste du monde, dans leur grande forêt, observant l’évolution du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Lord Vodrebka

avatar

Messages : 3519
Date d'inscription : 13/05/2011
Age : 35
Localisation : Angers

MessageSujet: Re: Présentation du royaume Ellerimm   Jeu 2 Oct 2014 - 17:12

Kelkalor épisode 2 :


Les elfes sont revenus sains et saufs de la réunion à Treffynnon et autant dire qu'avant la rencontre ce n'était pas gagné. Certaines délégations voulant faire des bûchers d'elfes.

La raison l'emportant sur l'impulsion, la réunion s'est tenue dans le calme et les elfes n'ont pas eu à craindre pour leur vie.


Il faut dire aussi que n'étant pas habitués à sortir de leur forêt, les elfes n'avaient pas eu souvent l'occasion de se montrer, or par leur présence, leur discours et leurs actions, ils ont rappelé à tous que la réputation de sagesse des elfes n'était pas déméritée.



Ils sont revenus dans leur forêt avec deux cadeaux empoisonnées, un barbare lubrique et un œuf de dragon explosif.


Ils sont surtout revenus en aillant conscience qu'à laisser le monde agir à sa guise celui-ci finira par se détruire lui même, les emportant avec lui.


Puisque les humains ne savent pas gérer leurs pulsions, les elfes doivent les guider et les aider à prendre les bonnes décisions. C'est pour cela que son Eternité le roi des elfes a décidé d'organiser une rencontre internationale, partant du principe que ce type de rencontres organisées régulièrement ( fournirai un prétexte aux orgas pour faire un GN) permettrai de veiller à la bonne marche du monde.

Les dangers sont nombreux, tous liés à la folie humaine, entre une Eglise qui poursuit une politique intransigeante et raciste, et des cultes maléfiques qui se développent autour des thèmes de la fin du monde et d'une nouvelle genèse.

C'est deplus l'occasion de nouer des échanges commerciaux, échanges qui facilitent la paix entre les nations.


Peu de gens savent ce qu'il est advenu de l’œuf de dragon. S'il a éclos, s'il a servi dans une omelette aux herbes, ni même si les elfes l'ont toujours. Ils gardent le secret autour de cet œuf et de ce qu'il est devenu.



Au sein de la population elfe en revanche, il y a certaines tensions qui existent depuis que la délégation est revenue de Treffynnon. Certains estiment que l'esprit de son Eternité le roi des elfes, de la grande prêtresse et de tous ceux qui les ont accompagné ont été pervertis par les humains et le fait que son Eternité invite les humains, nains et drows, en territoire elfe n'en est qu'une preuve de plus.

En effet, son Eternité le roi des elfes et la grande prêtresse sont revenus en annonçant que le dieu des impériaux, l'Unique, serait le dieu fondateur du monde, et pire que Manwë, divinité elfique, n'en serait au final qu'un avatar, pas bleu mais vert, qu'en priant pour un dieu à leur image les elfes ont créé de toutes pièces ce dieu, mais qu'au final ils ne font que prier une incarnation de l'Unique.

Il semblerait également que les dieux tirent leur pouvoir des prières qui leur sont adressées.


Cela ne fait aucun doute pour certains que promouvoir le culte du dieu Unique même en y associant les autres dieux, ne peut que renforcer l'Unique au détriment de ceux-ci. Et c'est d'ailleurs une raison pour laquelle Manwë apparait moins distinctement qu'autrefois à ses fidèles. Cette divinité perd de son pouvoir au profit de l'Unique.

De la même manière que l'Eglise Véritable considère qu'il faut combattre les autres dieux pour que l'Unique soit le seul dieu au monde, et que le fait que les dieux tirent leur pouvoir des prières est une justification de plus à ce combat, les elfes qui refusent l'ordre du rassemblement, considèrent que reconnaitre l'Unique comme dieu fondateur et soumettre les autres dieux à sa puissance dans une espèce de hiérarchie divine c'est affaiblir les autres dieux, Manwë en particulier, au profit de l'Unique.

D'un même fait ces elfes là, et l'Eglise Véritable tirent des conclusions différentes mais qui les amène à la même conclusion, rejeter cette nouvelle vision du monde.


C'est une difficulté que son Eternité n'avait prévu, mais que de nombreux peuples rencontrent.


La réunion qui se tiendra chez les elfes sera l'occasion de discuter de la manière dont furent reçues les informations données à Treffynnon sur les dieux par les différents peuples et comment remédier au rejet qu'elles peuvent susciter.

_________________
Je vous demande pardon. 
Je vous demande pardon.
J'implore votre bonne grâce.
Pardon madame la châtelaine.
Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation du royaume Ellerimm
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GN Kelkalor  :: Kelkalor 4 :: Les pays, peuples et délégations. :: le royaume Ellerim (elfes)-
Sauter vers: